Naissance d'un site consacré à La Roquette sur Siagne (06)

De 'Castrum Roquetta' à La Roquette sur Siagne, plus de 1000 ans se sont écoulés. Retrouvez l'actualité et l'histoire de ce village des Alpes Maritimes entre mer et montagne.

LaRoquette.Net

Bien que des fouilles archéologiques, effectuées en 1924, sur la commune de la Roquette sur Siagne aient mis à jour des vestiges gallo-romains, témoins de la présence de population, c'est à partir de l'an 1000 qu'apparait sur différents documents des moines de Lerins le terme de "Castrum Roquetta".

Le village comprend alors quelques maisons, une église et un chateau dominant la vallée de la Siagne ainsi qu'une ferme et une chapelle dédiée à Saint-Georges au bord de la Siagne dont il ne subsite aujourd'hui aucune trace.

Se succédent alors pillages, destructions et épidémies. La Chapelle et le hameau avoisinant sont détruits en 1390 par les soldats de Raymond de Turenne.

En 1497, des émigrants Italiens fondent un nouveau hameau bâti autour d'une nouvelle chapelle dédiée elle aussi à Saint Georges au pied de la colline, à l'emplacement de l'actuel quartier Saint-Jean.

L'année 1707 verra pour la seconde fois la destruction totale du village, cette fois par les troupes d'Eugène de Savoie cantonnées dans la région.

Les Roquettans, fuyants les épidémies dues aux eaux insalubres de la Siagne, décident alors de construire un nouveau village au sommet de la Colline au point le plus eloigné de la rivière à la limite de Mouans, devenu Mouans-Sartoux. Il apparait sous le nom de 'La Roquete' en 1715 sur une carte de Guillaume Delisle.
Le village va rapidement se développer et comptera 25 maisons en 1744.
En 1748, Charles Saissy devient le 1er Maire de La Roquette.

On y construira une église dediée à Saint-François de Sales (achevée en 1756), la chapelle Saint-Georges etant considérée comme trop éloignée du nouveau centre du Village. En 1760, le premier curé de La Roquette fût nommé, le village obtenant ainsi son statut de 'Paroisse'.

C'est près de 170 ans plus tard, en 1928, que le clocher prendra son apparence actuelle et que l'horloge sera ajoutée à la façade.


Avec la Révolution de 1789, les terres de l'Eglise seront partagées et vendues aux riches habitants de la région. D'importants travaux permettront à La Siagne de retouver son lit d'origine, créant ainsi, une zone agricole et fertile dans la plaine.

1850 verra un nouvel afflut de travailleurs italiens venus chercher du travail sur ces nouvelles terres cultivables. Cette année verra aussi la reconstruction de la chapelle. Elle fût inaugurée et baptisée en 1856. Ce quartier de la plaine porte depuis le nom de son protecteur, Saint-Jean.

En 1872, on compte 293 habitans à La Roquette.

C'est en 1891 qu'est construit le premier batiment public, à la fois Mairie et Ecole, sur la place du village.
Sous la cour du batiment, sera construite conjointement, une citerne récoltant les eaux de pluie, permettant aux habitants du village de s'approvisionner. Les nombreux cas de typhoïde enregistrés cette année-la, décidérent de la construction de la fontaine, inaugurée le 20 octobre 1892 et alimentée par les eaux du canal de la Siagne. Une deuxieme salle de classe sera aménagée aux Gourguettes en 1912, puis on construira une école en 1930 aux Vignasses à l'emplacement de l'actuel Groupe scolaire Saint-Jean.
La mairie sera également démenagée dans cette nouvelle construction après la seconde guerre mondiale.


L'année 1977 verra la construction d'une nouvelle école près du village. La mairie trouvera quand à elle son emplacement actuel en 1988 avec l'inauguration du Centre Administratif, chemin de la Commune.

© Laroquette.net 2003.

Retrouvez tout l'info et l'histoire de La Roquette sur Siagne sur LaRoquette.Net
Note : "Un très beau site. A voir!"
Article proposé par: Anonyme et validé par: Webmaster le Mardi 18 mars 2003 @ 08:33:40 Précédent |  Suivant

Liens Relatifs



    L'Article le plus lu à propos de  Les communes de la région :



    Les dernières nouvelles à propos de Les communes de la région :


    Page Spéciale pour impression  Envoyer cet Article à un ami 

    Temps : 0.1451 seconde(s)