Modéré par : Webmaster alexp 
Index du Forum » » Environnement » » varaville cabourg, agonie d'une zone protégée
Auteurvaraville cabourg, agonie d'une zone protégée
Anonyme
543      

Anonyme
  Posté : 13-01-2006 20:44

Le marais de Varaville Cabourg dans les mains de gens peut scrupuleux. La communauté de commune est en train de faire l?acquisition de terrains dans une ZNIEFF
Les haies, elles sautent les unes après les autres
Les fossés, regardé le lien http://patnativ.perso.cegetel.net sans commentaires.
Les plantes protégées (Belladones, Nivéoles, vulpin bulbeux?)
Les poissons (Carpes, brochets, gardons, anguilles, perches?)
Les oiseaux (Canards, poules d?eau, hérons, cormorans, aigrettes, ?)
Tous ces animaux consomment l?eau polluée du dernier carnage de 2005
Le maire, c?est le vice-président de la Communauté de commune, ça laisse à réfléchir
Le président de cette CCED un habitant récent de cette même commune (VARAVILLE)
Les associations parlent de béton dans un avenir proche à la porte de ce marais.
Pourquoi la DIREN laisse faire, pourquoi les préfets et sous préfets ne fonts rien ?
Qu?ont-ils l?intention de faire dans cette zone humide ?
Et, que regarderons nos petits enfants dans quelques années ?
Voilà les questions que l?on se pose aujourd?hui.
Les préfets vous disent triez vos poubelles, n?arrosez pas l?été, respectez l?environnement !!!!!
Habitants, commerçants, associations, promeneurs, chasseurs, pêcheurs, ne me regardez pas Réagissez

La suite c?est la DIREN qui le dit sur sont site Internet

MARAIS DE VARAVILLE
Cette zone correspond à la basse-vallée de la Dives, avant que celle-ci ne se jette en mer.
Le substrat est composé d'alluvions récentes reposant sur des alluvions anciennes,
l'ensemble recouvrant le Jurassique (Callovien) qui affleure à l'Est de la zone. Composé
d'un ensemble de prairies humides entrecoupées de canaux de drainage et de mares
artificielles, le marais de Varaville, bien qu'ayant subi de profondes transformations
notamment sur le plan hydraulique, demeure un espace d'intérêt écologique, au regard des
espèces animales et végétales présentes.
FLORE
Les quelques espèces rares, voire protégées au niveau régional (*), sont pour la plupart
liées aux canaux, mares et aux berges temporairement inondées. Citons notamment le
Flûteau fausse-Renoncule (Baldellia ranunculoides), le Cératophylle submergé
(Ceratophyllum submersum*), la Lentille gibbeuse (Lemna gibba), le Myriophylle verticillé
(Myriophyllum verticillatum*), le Troscart des marais (Triglochin palustre), le Scirpe des
chaisiers glauque (Scirpus tabernaemontani)... La présence d'une végétation halophile sur
les berges de la Dives avec, entre autres, la Spergulaire marginée (Spergularia media) et le
Plantain maritime (Plantago maritima), confère au site une richesse supplémentaire.
FAUNE
L'intérêt ornithologique de ce marais tient au fait qu'il constitue une zone de nidification pour
le Vanneau huppé (Vanellus vanellus), le Canard colvert (Anas platyrhynchos), la Pie-grièche
écorcheur (Lanius collurio), le Bruant proyer (Emberiza calandra), le Faucon hobereau (Falco
subbuteo), la Rousserolle effarvatte (Acrocephalus scirpaceus), la Rousserolle verderolle
(Acrocephalus palustris), le Bruant des roseaux (Emberiza schoeniclus), le Traquet tarier
(Saxicola rubetra), la Bergeronnette flavéole (Motacilla flava flavissima)...
Notons également la présence dans cette zone de la Couleuvre à collier (Natrix natrix).





  
Anonyme
543      

Anonyme
  Posté : 08-07-2006 21:13

En 2005 une énorme pollution a été organisée par les élus dans une ZNIEFF une vraie décharge à ciel ouvert, nettoyée seulement 6 mois plus tard. Le pire c’est que l’on recommence en 2006 toujours dans cette zone naturelle mais dans un champ ou se trouvent des Nivéoles protégées dans toute la France interdiction de les ramasser, transporter, commercialiser. Fin juin, c’est déjà un vrai foutoir barbecue sur Nivéoles
2 ans de ‘provisoire’ combien de temps encore va ton polluer cette zone naturelle ?
http://perso.orange.fr/varaville.cabourg

  
Sauter à :

Temps : 0.0335 seconde(s)